Prelen

PROJETDE RECONSTRUCTION DE L’INFRASTRUCTURE ÉLECTRIQUE ET
D’EXPANSION DE L’ACCÈS À L’ÉNERGIE

ÉTUDE D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL ET SOCIAL (EIES) DU PROJET
DE CONSTRUCTION D’UN DISPATCHING MODERNE
  1. INTRODUCTION
  1. 1 Cadre contextuel
  2. Le Projet de Reconstruction de l'Infrastructure Électrique et d'Expansion de l'Accès l’Énergie (PRELEN) est un don de l’Association Internationale de Développement la République d'Haïti, d'un montant de 90 millions de dollars, qui a été approuvé par le conseil exécutif de la Banque mondiale, le 27 septembre 2012. Ce projet représente une composante majeure d'un nouveau programme d'investissements pour le secteur de l'énergie en Haïti soutenu par les principaux bailleurs présents dans le secteur. Le projet comprend trois composantes principales dont la mise en œuvre était prévue sur une période de cinq ans. Le PRELEN a été restructuré en décembre 2017 et suite à cette décision, la date de fin initialement prévue le 31 décembre 2017 a été reportée au 29 novembre 2019. L’implantation du dispatching moderne est l’une des activités qui a été reconduite dans le cadre de cette réorganisation.

    Le projet, tel qu’il a été conçu, renferme trois composantes :
    Composante 1 : Renforcement des institutions du secteur de l’énergie et amélioration de l'accès à l'énergie.
    Composante 2 : Renforcement de la performance de l'EDH, et réhabilitation et extension des infrastructures.
    Composante 3 : Provision pour intervention en situation de risque ou d'urgence énergétique.

    La construction d'un Dispatching moderne pour le contrôle et la surveillance du réseau électrique fait partie de la composante 2 du projet, dans le cadre d’une assistance pour le renforcement de la performance de l’EDH, notamment dans le domaine technique.

    Comme tout projet d’infrastructure, les activités liées à la construction du dispatching et à sa mise en service vont occasionner des externalités négatives sur l’environnement et sur le milieu social. Les impacts positifs de ce projet seront nombreux surtout sur les plans économique, social et politique. Cependant, ces effets positifs pourront être très vite contrebalancés par les impacts négatifs du projet, si ces derniers ne sont pas gérés de manière efficace.

    Ce document vise à identifier les principaux impacts négatifs du projet, au cours des phases de construction et de mise en service respectivement, et les analyser pour finalement proposer des mesures d’atténuation et de bonification techniquement viables et économiquement réalisables. Pour y arriver, on essaiera de tracer le portrait le plus juste possible du milieu dans lequel le projet sera réalisé et de l’évolution de ce milieu pendant et après l’implantation du projet.

    Cette démarche s’aligne avec les législations haïtiennes, avec la politique opérationnelle de la Banque Mondiale (BM) en matière de sauvegarde environnementale et sociale et les objectifs du développement durable qui sont le maintien de l’intégrité de l’environnement, l’amélioration de l’équité sociale et l’amélioration de l’efficacité économique.

  1. 2 Objectifs de l’Étude d’Impact Environnemental et Social (EIES)
  2. La réalisation de cette étude d’impact répond à deux principaux objectifs :

    1. Identifier et analyser les impacts (positifs et négatifs) des activités de construction du dispatching ainsi que les impacts qui seront induits par son exploitation sur l’environnement biophysique, humain et socioéconomique, et

    2. Proposer des mesures d’atténuation techniquement viables et économiquement réalisables pour éviter, atténuer ou compenser les impacts négatifs que les travaux de construction du dispatching et son exploitation peuvent entrainer.

En savoir plus : télécharger le document

Electricité d'Haïti un grand pas vers l'énergie renouvelable